Nos chroniques

  • Il est temps de chasser le système… et d’instaurer l’égalité

    Le peuple algérien est déterminé et sa décision est irrévocable : toutes mouvances confondues, les algériennes et les algériens ont investi les rues pour dire qu’il était temps de chasser ce pouvoir mafieux, engendré par un système putréfié, et qui, depuis plus de cinquante ans, gangrène le pays avec sa politique interventionniste et arbitraire. Les algériennes et les algériens, depuis…

    Lire la suite »
  • Oui M. Ouyahia le peuple Algérien est heureux de se libérer de votre tyrannie

    Quelques jours après que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, avait déclaré à une chaine de télévision française, que le peuple algérien était heureux de la candidature du président sortant, Abdelaziz Bouteflika, pour briguer un cinquième mandat, ce même peuple algérien est sorti dans les rues pour démentir, devant l’ensemble de la communauté internationale, les déclarations du chef du gouvernement. Alger,…

    Lire la suite »
  • L’UGTA propriété privée de Sidi-Saîd

    Le corps électoral convoqué par le président de la République, de nombreuses lettres d’intention de candidature ont été déposées au siège du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, en même temps, différentes institutions ont affirmé leur soutien à la candidature du président sortant Abdelaziz Bouteflika, et parmi ces institutions se trouve l’UGTA. Extrêmement fidèle à ses habitudes, Abdelmadjid Sidi-Saîd…

    Lire la suite »
  • Les autorités sont également responsables de l’assassinat du jeune Assil

    Assassiné sauvagement à l’intérieur de la Cité universitaire de Ben Aknoun, le jeune étudiant Assil, âgé de 22 ans, en troisième année de médecine, qui espérait porter la blouse blanche dans quelques années, a vu son rêve s’anéantir le soir du 10 février 2019. L’assassinat du jeune étudiant originaire de la wilaya de Bordj Bou Arreridj a suscité l’indignation totale…

    Lire la suite »
  • Du couronnement de Miss Algérie au décès de Houari Manar : Pourquoi cet acharnement ?

    Loin d’être extraordinaire, une activité sournoise intense a été remarquée sur les réseaux sociaux en ce début d’année, les internautes algériens ont une fois de plus étalé leur animosité à l’égard de ceux qui ne suivent pas les normes imposées par la société. Ce ne serait pas la première fois que les algériens dévoilent une telle agressivité envers ceux qui…

    Lire la suite »
  • vidéo : Le salafisme à fleur d’âge en Algérie

    Les jeunes algériens sont imprégnés d’idées rétrogrades et salafistes, rejetant l’art, la beauté et la culture. Les deux tentatives de détruire la statue de Ain El Fouara et l’élan de solidarité qu’a suscité cet acte de la part de beaucoup de personnes dont des politiciens qui refusent d’avoir cette oeuvre d’art qui illustre une femme dans les rues des villes…

    Lire la suite »
  • L’incompréhensible rejet de la langue Amazigh…

    Les campagnes politico-racistes contre l’officialisation de la langue Amazigh et tout ce qui relève de la culture ancestrale du pays, semblent porter fruit au sein d’une société victime de lobotomies cérébrales qui lui a couté sa mémoire, la faisant plonger dans une sorte de psychose incompréhensible. Le rejet et la haine se sont traduit par des mouvements de protestation, qui…

    Lire la suite »
  • Il s’appelait Aissa, et il a été tué pour 200 DA…

    Il avait un nom, une famille et une vie, ce jeune Aissa qui a traversé  des centaines de kilomètres pour finir mort sous les coups d’un gouverneur qui s’est autoproclamé , le chef d’une petite parcelle de terrain, contrôlée à coup de bâtons, couteaux et insultes. Un petit chef d’état, qui impose ses taxes, ses lois et fait office de…

    Lire la suite »
  • Détourner 122 mineurs et plaider « victime » au tribunal… ça ose!

    Les pressions engendrent l’explosion, c’est pourtant connu, mais les familles algériennes semblent complètement passer à côté. Le nombre de femmes qui fuguent de chez elles chaque année est difficile à cerner, toutefois, quand il s’agit de mineurs signalés aux services spécialisés, ça devient possible d’établir un bilan approximatif. Depuis le début de l’été, 122 filles mineures ont fui de chez…

    Lire la suite »
  • Islamisme, musique et art : L’Algérie à contre culture

    La confusion entre revendications sociales simples et légitimes et l’islamisme pur ne pourrait être justifiée dans un pays vacciné, il y a de cela quelques décennies. L’Algérie qui s’est refusé le régime théocrate et qui s’est agrippée aux tringles des républiques et des démocraties, malgré, bon gré, les militarismes, se voit aujourd’hui face à une guerre franche contre la joie, l’art…

    Lire la suite »
Close