Santé et femme

Eau polluée : 52 personnes hospitalisées

Des dizaines de personnes ont été évacuées à l’hôpital dans la commune de Boutheldja à Taref  pour avoir consommé de l’eau non traitée avec le chlore. Les patients ont été pris en charge et rapidement évacués de l’hôpital. Les premières victimes qui avaient bu de l’eau du robinet et qui ont fini dans les urgences ont été reçus la nuit…

Lire la suite »

Une nouvelle application localise les pharmacies de garde

Le ministère de la santé vient de lancer une nouvelle application sur smartphone,qui localise les pharmacies de garde. “SIHA-DZ” aidera le citoyen à se rendre directement vers la pharmacie de garde, afin de lui éviter les grands détours et les heures de recherches. L’application est disponible sur « Google playstore » ou sur le site officiel du ministère.

Lire la suite »

« Krokodil » la drogue la plus dangereuse au monde est fabriquée en Algérie

Le ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière a mis en garde les hôpitaux, les officines et les pharmaciens contre l’usage à des fins criminelles d’un collyre détourné à des fins psychotropes. Mydriaticum (Tropicamide Collyre), un médicament utilisé dans la fabrication de la drogue la plus dangereuse au monde… La direction de la santé de Sétif…

Lire la suite »

Des CAC dans les wilaya du Sud du pays en 2019

Le ministre de la santé de la population et de la réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, va doter les wilayas du Sud de quatre centre Anti-cancer (CAC) à partir de 2019. Trois seront implantés dans les wilayas de Adrar, Bechar et El Oued alors que le quatrième sera à Tizi Ouzou. Selon les révélations du ministre en marge de l’ouverture du…

Lire la suite »

Le Ebola menace l’Algérie

Après plusieurs maladies très dangereuses et moyenâgeuses  enregistrées en Algérie, voilà que le spectre de l’ebola, venant du centre de l’Afrique menace les frontières algériennes. Le premier cas de cette maladie très virale a été enregistré en Libye, en provenance du Soudan, selon plusieurs médias libyens qui rapportent également que malgré les assurances données par le ministre de la santé,…

Lire la suite »

52% des morts sont dues aux maladies cardiovasculaires et à l’hypertension

Le ministère de la santé et l’organisation internationale de la santé sont entrain de préparer une étude sur les causes de mortalité en Algérie, qui sont à 52% dues aux maladies cardiovasculaires et à l’hypertension. Le cancer qui inquiète tant les Algériens et ne représente en effet que 14% du taux de mortalité, ce qui est illusoire devant le 52%,…

Lire la suite »

10 ans de prison pour ceux qui vendent leurs organes !

Depuis quelques temps s’est propagé un phénomène tout nouveau en Algérie, celui de la vente des organes. Les concernés font leurs propositions sur les réseaux sociaux, ce qui a poussé les spécialistes à tirer la sonnette d’alarme. Dans une déclaration la député Malika Rahal, et ancienne directrice générale de l’agence nationale des dons d’organes, a fait savoir que toute personne…

Lire la suite »

154 cas de Malaria en Algérie

Après le choléra, la peste, la typhoïde, c’est au tour de la malaria d’envahir l’Algérie… Les maladies moyenâgeuses envahissent l’Algérie, et depuis quelques jours les médias avaient parlé de 150 enfants hospitalisés et gardé sous haute surveillance à l’hôpital de Tamanrasset, tout en évoquant la fameuse maladie « mystérieuse ». Mais quel mystère… puisque les laboratoires arrivent à identifier instantanément les virus……

Lire la suite »

Matière cancérigène dans les couches culottes !

Attention aux couches culottes ! bébé est en danger. Cette accoutrement indispensable à l’absorption des urines contiendraient des produits toxiques voir cancérigènes. L’enquête du magazine français « 60 millions de consommateurs », vise la majorité des marques importées par les pays du Maghreb, notamment Pampers. Les analyses effectuées dans ce cadre ont démontré que plusieurs marques de couches pour bébé contenaient des résidus…

Lire la suite »

Hausse de 50% : Les prix des médicaments s’envolent

La dévaluation du dinar algérien se traduit directement sur les prix des produits importés, entre autres, les médicaments. En dépit de la déclaration du ministère de la santé qui précise que le prix du médicament est fixé à sa sortie d’usine, le syndicat des pharmaciens privés a affirmé que des importateurs ont saisi l’occasion pour augmenter les prix de certains…

Lire la suite »
Close