94 journalistes tués à travers le monde en 2018

Journalisme - Monde

L’union internationale des journalistes a annoncé lundi dernier que 94 journalistes sont morts en 2018, dans différentes régions du monde alors qu’ils faisaient leur travail. En 2017, le nombre s’était élevé à 84, enregistrant cette année une hausse inquiétante.

Ces journalistes étaient victimes d’explosions, ou ont été les cibles de tirs, avec l’Afghanistan à la tête de la liste avec 16 journalistes morts, et le Mexique en deuxième position avec 11 morts, suivie par la Syrie avec 8 journalistes morts, l’inde avec 7 morts, puis la Somalie, les USA et le Pakistan avec 5 morts pour chaque pays.

Un appel a été lancée pour un accord international de protection en faveur des journalistes à travers le monde.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close