Abderrezak Mokri hausse le ton

Après le refus de son initiative

Après le refus de la majorité des formations politiques ainsi que l’institution militaire d’adhérer à son initiative dite « Consensus national », le MSP hausse le ton et menace de recourir à la rue comme ultime et dernière tentative pour sauver son projet.

En effet, dans des déclarations accordées au journal panarabe Al Hayat, le membre du bureau exécutif du MSP, Nacer Hamdadouche, a annoncé une série de rencontres des responsables du parti islamiste sont prévues avec des anciens chefs du gouvernement à l’instar de Sid Ahmed Ghozali, Mouloud Hamrouche et Ahmed Benbitour ainsi que d’éventuels candidats aux présidentielles de 2019 avant de balancer l’initiative dans la rue.

Refusant d’accepter l’échec de son projet mort-né de « consensus national », Hamdadouche a précisé que les bureaux régionaux du parti se chargeront de la mission de faire bouger le peuple pour faire accepter coûte que coûte la proposition que Mokri, Secrétaire Général du MSP, espérait mettre en oeuvre avec l’armée.

Cette dernière a non seulement déçu Mokri mais l’a carrément interdit de se mettre en position de  » protecteur de l’armée nationale ». Cette réaction du général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah et chef d’état-major de l’ANP, a été applaudi par le vieux parti dont le Secrétaire Général a souligné à plusieurs occasions de ne pas être favorable à ce que l’armée exerce la politique.

 

 

 

 

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “Abderrezak Mokri hausse le ton”

  1. Sortir dans la rue pour ramener les islamistes assassins au pouvoir voilà ce que cherche mokri ,et bien tu peux compter sur nous on sera au bar du coin. pour te dire merde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close