Affaire Adlène Mellah : 49 poursuites judiciaires en février 2019

Journalisme - Justice

Le journaliste Adlène Mellah deux fois arrêté durant les derniers mois dans le cadre de son travail journalistique, la première était en octobre, ou il avait passé un mois en prison à cause de ses écrits avant qu’il ne soit libéré par la cour près du tribunal Sidi M’Hamed et que son procès soit reprogrammé pour le 17 février, et la deuxième fois en décembre, ou il avait écopé d’un an de prison ferme pour « attroupement non armé » et outrage à « un agent en service », avant d’être libéré après 45 jours d’emprisonnement lors du procès en appel ou sa condamnation a été allégée à six mois de prison avec sursis.

Le journaliste affirme qu’il fait l’objet de 49 poursuites judiciaires durant le mois de février, la majorité d’entre-elles ont été déposées par le même plaignant.

Plusieurs médias internationaux et ONG ont condamnés et dénoncés les arrestations qui ont touché le journaliste Adlène Mellah, et plusieurs autres journalistes victimes « d’intimidations » et de « harcèlement judiciaire ».

7 قضايا في يوم واحد من طرف أنيس القومي وجماعتو هذه هي خطتهم لتكميم الأفواه، اللي يهدر يردموه بالقضايا بسبب وبدون سبب بصح ماناش طالقينهم

7 قضايا في يوم واحد من طرف أنيس القومي وجماعتوهذه هي خطتهم لتكميم الأفواه، اللي يهدر يردموه بالقضايا بسبب وبدون سبببصح ماناش طالقينهم

Gepostet von ‎الصحفي عدلان ملاح‎ am Montag, 4. Februar 2019

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close