Affaire de corruption- L’ex-président péruvien Alan Garcia se suicide avant son arrestation

Actualité- Monde

L’ex-président péruvien Alan Garcia a succombé à ses blessures mercredi à l’hôpital après s’être tiré une balle dans la tête, alors que des policiers arrivaient chez lui à Lima pour l’interpeller dans le cadre d’une enquête pour corruption.

« Il est entré dans sa chambre et a fermé la porte derrière lui. Quelques minutes plus tard, une détonation a été entendue. Les policiers sont entrés dans la chambre et ont trouvé M. Garcia assis, avec une blessure à la tête » a annoncé le ministre de l’intérieur péruvien, Carlos Moran, lors d’une conférence de presse en marge de cet incident qui a fait la une au Pérou et dans le monde.

Transporté dans un état critique à l’hôpital Casimiro Ulloa de Lima après s’être tiré une balle dans la tête, il n’a pas survécu, ont annoncé dans la journée des membres de sa famille à la presse. « Alan Garcia est décédé », a déclaré Omar Quesada, secrétaire général du parti de l’ancien chef de l’Etat.

Président de 1985 à 1990 puis de 2006 à 2011, Alan Garcia a été accusé l’an dernier d’avoir reçu de l’argent du groupe brésilien Odebrecht, à l’occasion de la construction d’une ligne de métro dans la capitale. Il avait demandé asile l’année dernière à l’ambassade d’Uruguay à Lima après avoir été interdit de sortie du territoire le temps de l’enquête.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close