Affaire des 2100 milliards- Le tribunal d’Alger programme le procès

Criminalité - Economie

Le tribunal criminel près de la cour d’Alger a programmé le procès en appel dans l’affaire de dilapidation de 2100 milliards de la banque nationale d’Algérie, pour le 28 janvier.

L’accusé principal est un homme d’affaires, A. Abderrahmane sera écouté, ainsi que 25 autres personnes dont 11 qui sont maintenus sous mandat de dépôt. Ils sont poursuivis pour « dilapidation d’argent public », création d’une « bande de malfaiteurs », « faux et usages de faux » et émissions de « chèques dans solde ».

Le procès en appel revient pour rouvrir le dossier qui a fait couler l’encre durant plusieurs années, avec une condamnation de l’accusé principal à 18 ans de prison ferme et des autres accusés à dix ans de prison ferme.

Affaire à suivre…

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close