S’inscrire au Bac pour bénéficier de 5 jours de congés payés…l’astuce des fonctionnaires algériens !

Enfreindre la loi sans se faire rattraper

Il y a parmi ces candidats libres au Bac « ceux qui passent leur bac pour la 10ème ou 15ème fois, alors que d’autres repassent le bac pour obtenir la moyenne qu’ils souhaitent de manière à ce qu’ils optent pour la spécialité qu’ils veulent », révélant également qu' »il y a parmi ces candidats des fonctionnaires qui s’inscrivent à l’examen pour bénéficier de 5 jours de congés ». C’est ce qu’a déclaré la ministre de l’éducation nationale Nouria Benghabrit.

Pour elle, le constat établi fait ressortir un taux d’absentéisme pour cette catégorie « extrêmement important se situant entre 30 et 35% », constituée « d’une population extrêmement hétérogène ». Donc, selon la ministre, plus de 120 000 personnes (si on compte 35% des candidats libres), travaillant dans le secteur public principalement, transgressent indirectement la loi pour obtenir cinq jours de congés payés par le contribuable.

La fonction publique est ainsi donc balayée par ces employés « malhonnêtes ». Si ses « malhonnêtes citoyens » procèdent de la sorte, c’est par ce qu’une brèche de la loi existe et stipule que ceux qui passent les examens du Bac bénéficient d’un congé payé durant les examens.

C’est pour cette raison que la ministre de l’éducation veut faire face à cette ingénieuse idée et proposer une loi interdisant ce genre de dépassements par les candidats libres.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close