Belkacem Abdelkader Nasseredine, Un ingénieur algérien primé au Japon pour ses inventions

L’Algérie néglige les plus brillants de ses enfants

Belkacem Abdelkader Nasseredine est un jeune algérien qui a pu décrocher son doctorat au Japon en robotique, après avoir réussi ce qui est considéré comme une révolution dans le monde des machines, établir un contact direct entre le cerveau et la machine, avec une thèse intitulée « poste interface cerveau-machine ». Belkacem a fait ses études à l’université de Mostaganem, puis ensuite faire son magister à l’université d’Oran pour aller finalement tenter sa chance en occident, comme le font la majorité des diplômés algériens.

Ce jeune génie a trouvé au japon ce qu’il n’a pas pu trouver en Algérie, du soutien et une reconnaissance de ses talents et de son potentiel. Il a eu son doctorat, mais il a également été primée et honorée au Japon, dans le pays de la technologie.

Agé de 31 ans, il a pu faire ses preuves au japon, et il est actuellement entrain de travailler sur un nouveau projet qui apportera une grande aide pour les personnes à mobilité réduite.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close