Benghabrit : « Les revendications salariales des syndicats ne relèvent pas de nos compétences »

Éducation- Syndicat

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a indiqué ce dimanche que certaines revendications syndicales, notamment celles qui sont relatives aux salaires et au cadre de vie, ne relèvent pas des compétences de son département. Des déclarations émises lors de son entretien accordé au quotidien « L’Expression ».

En marge de son entretien, Mme Benghabrit a déclaré que « la nature de la demande syndicale a changé. Ils (syndicats) évoquent la loi sur la retraite, l’augmentation des salaires et la hausse du niveau de vie, qui ne relèvent pas de la compétence du ministère de l’Éducation nationale », ajoutant que « l’intervention de la gestion informatisée a considérablement réduit les injustices » avant d’enchaîner par : « Notre système d’information nous donne la possibilité de faire en sorte à ce que des pans entiers de la gestion ne soient plus dépendants des individus ».

Cependant, ladite ministre a rappelé que « l’essentiel des revendications salariales a été acquis entre 2011 et 2012 », avant qu’elle souligne et signe que la gestion de carrière était inexistante auparavant.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close