Benghebrit refuse de s’incliner devant les syndicats!

Education

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit a déclaré en réponse aux menaces et aux pressions des enseignants que : « l’ère des réponses directes et immédiates aux revendications des syndicats est révolue ».

Nouria Benghebrit a déclaré à la veille du mouvement e programmée pour le 21 janvier, et de la journée de sit-in programmée le 22, en réponse aux pressions des syndicats qui veulent décrocher des suites favorables à leurs revendications que ces dernières ne seront pas immédiates, et que le temps des réactions immédiates est révolu.

La ministre affirme que la table ronde du débat est impérative, pour que chaque point soit étudié séparément, et selon des sources, cette décision serait directement due à la fin de la « prospérité financière » qui permettait l’achat de « l’échelle sociale ».

Benghebrit a annoncé que l’évaluation continue commence à partir de la deuxième année secondaire, et continue dans la troisième année, en affirmant qu’une telle révision est bénéfique. Elle a ajouté que le nombre de candidats à l’épreuve du baccalauréat a baissé, en le comparant à l’année précédente.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close