« Bezzef, C’est trop », Les travailleurs algériens s’unissent pour dénoncer la cherté de la vie

Société - Syndicat

Les syndicats s’unissent sous un seul slogan « Bezzaf », le mouvement des travailleurs annoncé par la SNAPAP/CGATA pour dénoncer la cherté de la vie et pour réclamer les révision des salaires et de l’IRG pour les retraités.

Un communiqué publié hier, informe que ces dits syndicats sont prêts à aller vers un mouvement citoyen pour réclamer un salaire qui puisse répondre aux besoins des travailleurs, notamment avec la baisse du pouvoir d’achat qui est estimée à plus de 30% et qui risque de chuter encore en 2019.

Cette démarche «s’inscrit comme réponse aux diverses déclarations provocatrices du premier Ministre qui ne cesse de surprendre par l’arrogance et l’indécence les travailleurs et les retraités», informe le communiqué en soulignant que les travailleurs rejettent la politique « du fait accompli ». «La campagne est une réponse aux besoins de plus en plus accrus des travailleurs laminés par la précarité des salaires et par l’augmentation incontrôlée des prix des produits de base», indique le communiqué.

«BEZZEF ,C’EST TROP», un mouvement  qui porte la voix des travailleurs, selon le communiqué qui infique que :«Convaincu que la situation de tension et de malaise social qui fait fuir les jeunes harragas , qui meurent tous les jours en mer, est une résultante des lois et mesures anti sociales , décidées par les pouvoirs publics, le SNAPAP/CGATA utilisera tous les moyens légaux et pacifiques que lui confèrent la loi pour arracher un salaire décent et digne pour les travailleurs».

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close