Chakib Khalil face à deux dossiers de corruption rouverts par la Cour Suprême

Actualité- Une

L’affaire de l’ancien ministre de l’Énergie, Chakib Khelil, a été déférée à la Cour suprême mercredi. Indique cette dernière dans un communiqué.

Selon le communiqué de la Cour suprême, « l’ancien ministre de l’Énergie est accusé pour des actes liés à des infractions à la législation sur le change et les transferts de capitaux, ainsi que la conclusion de Sonatrach de deux contrats de façon illégale avec deux sociétés étrangères ».

Il convient de noter que l’ancien Procureur général à la Cour d’Alger, Belkacem Zeghmati, a annoncé en 2013 la délivrance d’un mandat d’arrêt international contre Chakib Khalil, son épouse et ses deux fils, ainsi que la saisie de leurs biens.

L’affaire de la Sonatrach 2 a été rendue en 2015, avec impunité de Chakib Khelil qui a quitté le territoire national, mais qui a pu rentrer en 2016.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close