Chakib Khelil n’est pas d’accord avec la politique du gouvernement

Investissement

L’ancien ministre de l’énergie Chakib Khelil, est catégorique sur la question:  » la politique du gouvernement 49/51, limite la part de l’ investisseur étranger à un capital qui ne dépasse pas les 49% ».

Celui-ci, se dit ne pas être d’accord avec un bureaucrate qui prend la décision de son bureau.

« Certains disent » que plusieurs investisseurs étrangers « ne sont pas du tout gênés par cette règle. Ils sont même présents ici en Algérie, Oui, mais combien sont-elles, les entreprises étrangères, à ne pas être venues ? », s’interroge t-il !

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close