Crise diplomatique : Non, l’Algérie ne s’est pas excusé !

Les médias arabes s'enflamment :

Des excuses de plusieurs responsables et personnalités publiques algériennes sont reprises par les médias arabophones, à l’instar d’El Jazeera comme excuses officielles, et les utilisent pour alimenter la polémique, cependant, le gouvernement algérien ne s’est toujours pas prononcé malgré l’offensive diplomatique des Irakiens suite à des dépassements commis par des supporteurs dans un match de football.

Un amateurisme politique digne des pays arabes, à l’image de l’Égypte, de l’Arabie Saoudite et de bien d’autres pays… où des crises diplomatiques et un brouhaha médiatique sont déclenchés suite à des querelles dans les stades.

Si l’Algérie n’a pas répondu officiellement aux insultes directes des ministres égyptiens en 2010, pourquoi elle le ferait face à celles des irakiens. C’est à la FIFA et à la fédération arabe de football de prendre en charge les sanctions, sans pour autant verser dans les politiques stériles exclusivement connues dans les pays arabes.

Les excuses dites officielles de certains responsables, qui n’ont pas les prérogatives de prendre des positions pareilles sont à réviser et à sanctionner, puisqu’ils ont alimenté la polémique et ils ont terni l’image des politiques algériennes en se laissant entraîner vers la médiocrité.

Un slogan dans un match de football se traduit en crise politique entre l’Algérie et l’Irak…

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close