Des pays de l’UE suspendent des visites ministérielles en Arabie Saoudite !

La disparition douteuse du journaliste Saoudien dissident, Jamal Khashoggi, et son présumé assassinat par des émissaires Saoudiens au sein même de l’ambassade de son pays en Turquie, a fait couler beaucoup d’encre et a suscité de vives l’inquiétude et l’incompréhension des pays Européen mais sans prendre de mesures sérieuse contre Ryad, jusqu’à hier, Jeudi, ou une première initiative concrète a été adopté après concertation.

Après des jours à louvoyer et à mesurer les propos tenues sur Ryad, en ce qui s’agit du journaliste assassiné en Turquie par des émissaire saoudiens, la France, l’Allemagne, l’Angleterre, et la Hollande ont officiellement décidé de « surseoir certaines visites politiques à Ryad », comme l’a indiqué Emmanuel Macron. Une décision prise après concertation entre les pays concernés et qui survient après les évolution inquiétantes qu’à prit l’affaire de l’assassinat et l’absence d’explications des Saoudiens.

Cette mesure survient aussi à quelque semaine du Forum des Investissement, qui se tiendra dans la capitale, et qui est considéré comme l’une des rencontres économiques les importantes au monde. Ainsi le boycott des ministres Bruno Lemaire, pour la France, Wopke Hoekstra, pour la Hollande, et Liam Fox, pour la l’Angleterre, est désormais officiel.Certains médias annoncent même le boycott du secrétaire US au commerce, Steven Mnuchin. Parallèlement de grandes entreprises et d’importante firmes internationale, telles que Google, Ford, CNN, ou encore l’agence Bloomberg, ont décidés de pas se rendre au sommet de Ryad.

Nonobstant du fait que cette mesure, qui s’imposait, semble être une vraie sanction économique qui affectera l’Arabie Saoudite, au niveau régional et international, beaucoup d’analystes y voient une manœuvre politique ponctuelle dont le pays de l’UE ne peuvent réellement assumer à long terme. Une thèse qui s’appuie surtout sur le dossier épineux de l’exportation d’armes vers l’Arabie Saoudite. Un marché très juteux qui draine des milliards de dollars annuellement dans les caisses des occidentaux. Seront-ils prêts à se délaisser de ce marché au nom des « droits de l’hommes’ et de « la liberté de la presse » ?

 

 

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “Des pays de l’UE suspendent des visites ministérielles en Arabie Saoudite !”

  1. LArabie Saoudite ne sera sanctionnée que si les preuves de l’assassinat sont établies et si le corps est retrouvé
    Trump l’a dit clairement…
    Pour ma part :
    Le reste est spéculation jusqu’à preuve du contraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close