Djimy, le peuple et les jaloux

Chronique

Le peuple a parlé. Djimy l’a entendu. Ce que le peuple veut, Djimy le réalise. Tout le temps à son service tel le clergé, il sert d’intermédiaire. Djimy a des potes, il les a connu pendant toutes les guerres qu’il a dirigé, il les a réuni pour décider comment transmettre le message du peuple à l’heureux élu. Les potes de Djimy ont de l’argent, des médias et du pouvoir, un pouvoir si grand qu’il  peut ressusciter un mort.  Comme des magiciens, ils changent les réalités. Avec des illusions ils vident ton portefeuille sans que tu ne t’aperçoives. Une clique bien entraînée et habituée aux cirques. Le peuple par contre est invisible et veut le rester. Il ne parle que dans les oreilles de Djimy. Certaines mauvaises langues disent que djimy et sa clique sont schizophrènes, ils sont les mains de l’étranger jaloux de notre prospérité. Et oui ces suédois, américains suisses qui ne rêvent que de vivre ici.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close