Document- L’ancien patron du DRS « le général Toufik » dément les accusations de complot qui lui ont été reprochées

Actualité- Une

Mohamed Mediene alias général Toufik, l’ancien grand patron du Département de renseignement et de sécurité (DRS), s’est exprimé ce lundi soir, en son propre nom, à travers une déclaration écrite, ci-jointe, démentant catégoriquement les accusations dont il a fait objet ces derniers jours. Des informations ont été relayées par des médias depuis quelques jours ont rapporté que le général Toufik aurait réuni avec des éléments des secrvies secrets françaises en présence de certaines personnalités nationales au niveau de la résidence d’État « Moretti » afin de préparer des coups malintentionnés.

Dans la soirée du 30 Mars 2019, la Chaîne de télévision Echorouk s’est prêtée volontairement à une manipulation grossière en donnant une information invraisemblable qui ne correspond ni à mon éthique ni à mes principes.

Je n’ai jamais rencontré, ne serait-ce qu’une seule fois, le personnage des services de sécurité qui est cité comme ayant assisté à cette pseudo-réunion, depuis que j’ai quitté mes fonctions.

M’accuser d’avoir rencontré des agents étrangers pour évoquer des sujets relevant de la souveraineté nationale est une tentative délibérée de me porter préjudice.

Je suis connu à l’intérieur du pays et en dehors pour avoir combattu toutes les ingérences extérieures qu’elles soient politiques, culturelles ou économiques.

Quelle que soit la gravité des problèmes politiques qui traversent le pays, je ne peux dévier en aucun cas le principe de la défense de la souveraineté nationale.

C’est une règle immuable que j’ai toujours respectée dans mon comportement et mes actes.

Mohamed MEDIENE

Général de corps d’armée à la retraite

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close