Droit de réponse : L’hôpital de Azazga répond à Algérie-Direct

Santé : Hôpital d'Azazga : Quand le personnel complote contre les patients !

Coordinateur des activités Paramédicales
Service urgence médicochirurgicale
Etablissement Public Hospitalier d’AZAZGA
Wilaya de Tizi-Ouzou
Madame,
Agissant en qualité de coordinateur des activités paramédicales du service UMC de l’EPH Azazga MEGHENEM Lounes, entends, par la présente, faire usage du droit de réponse.

En effet, tu as publié un article intitulé: Hôpital d’Azazga: Quand le personnel complote contre les patients.
Dans lequel notre service fut directement mis en cause.

Le dit article faisait apparaître que l’hôpital relègue obligatoirement le malade en dernière place parce qu’il faut d’abord prendre soin de son personnel.

Nous saluons d’abord l’intérêt que vous portez aux patients.

Permettez-moi ensuite, de vous faire savoir que notre principale mission est le bien être de tous les usagers de la santé de notre établissement, Enfin notre mission première est celle de servir le citoyen.
Or, je conteste vivement ces allégations dans la mesure où que tous projet de service doit répondre aux normes scientifiques et le conseil scientifique de nôtre établissement est le seul habilité à en donner l’aval de travaux de réaménagements.

Je vous rappelle ensuite que Concernant<> se fait par un binôme; infirmier/médecin. Dès lors, je m’interroge sur ton statut : journaliste ou une correspondante bravache.

Pour conclure, sachez, que nous restons toujours à votre écoute et qu’un effort de compréhension de la situation doit prévaloir, avant de porter une appréciation quelconque et éviter les raisonnements étroits et manipulateurs ainsi ne pas propager le virus du désordre dans le corps informationnel pour se permettre la moindre petite complaisance.

Tout autant la toxicité atomique de l’information conduit à biaiser le slogan de ton journal jusqu’à bannir définitivement les leviers lecteurs et alimenter les esprits candides pollués à satiété.

Mes respects sincères.

Hôpital d’Azazga : Quand le personnel complote contre les patients !

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “Droit de réponse : L’hôpital de Azazga répond à Algérie-Direct”

  1. Le chu de Tizi ne veut pas me remettre la main levée de caution des équipements qui fonctionnent depuis 10 ans…le prochain bras de fer se jouera entre ceux qui profite du trésor des chu et dsp et ceux qui sont correctes…des équipements d occasions ou des équipements avec des fausses marques ont été bien livrés aux hôpitaux…lors du débat à Mr le Wali de Tizi…un chef de Clinic avait soulevé le problème de son scanner de marque GE en panne de tube depuis 3 mois !!! Les hôpitaux c est de un à 3 ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close