Du nouveau dans le procès Said Saadi-Nourredine Ait Hamouda, les frères ennemis…

RCD

Le procès qui oppose l’ex-président du parti politique algérien »RCD », Rassemblement pour la Culture et la démocratie, Saïd Saadi à l’un de ses leaders phares, Nourredine Aït Hamouda, censé se dérouler le 03 octobre 2018 au tribunal parisien a été reporté.

« L’audience qui devait se tenir le 3 octobre devant la 17e chambre au TGI de Paris est renvoyé au 7 février 2019 à 13h », écrit sur Facebook Aït Mokhtar Omar, Coordinateur du Mouvement citoyen Algérien de France (MCAF).

Le procès a été reporté à la demande de Nourredine Ait Hamouda, qui n’avait acquis d’avocat que 48 heures avant le procès et avait affirmé n’avoir pas eu le temps de préparer sa défense en raison du retard du courrier le notifiant de la date prévue, selon la même source.

Le procès remonte à 2017, quand Said Saadi avait porté plainte contre Nourredine Ait Hammouda, l’accusant de diffamation,  mais elle a été rejetée par la 17e chambre correctionnelle de Paris puisque l’audience n’a pas permis, selon la chambre, d’apprécier, dans le contexte politique algérien, «la volonté de nuire de l’accusé».

L’ex-chef du parti politique a immédiatement introduit un pourvoi en cassation.

Le prochaine date du procès n’a pas encore été fixée.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close