Enfant autiste torturé- Benghebrit réagit

Société - école Algérienne

La ministre de l’Éducation nationale Nouria Benghebrit a réagi face au scandale qui a secoué l’école algérienne, après le partage d’une vidéo montrant un enfant autiste « emprisonné » dans une école à Boumerdes; en affirmant que ses services ont ouvert une enquête et souligné qu’il s’agit d’un acte portant un caractère social avant d’être pédagogique, dans une déclaration aux médias.

La ministre a loué l’initiative qui a dénoncé et mis la lumière sur ces actes, en précisant que ces d »passements doivent être combattue et que c’est bénéfique pour son secteur afin de s’améliorer et d’exposer les lacunes.

La vidéo d’un enfant emprisonné entre la porte en bois et la porte métallique d’une salle de cours de l’école primaire Sidi Salem, à Khemis El Khencha, Boumerdes, a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux, où les parents d’élèves, militants des droits de l’homme et de la défense des droits des enfants ainsi que de simples internautes se sont révoltés et indignés contre ces agissements inhumains et indignes d’une école.

La scène montre un élève atteint d’autisme, souffrant d’hyperactivité, emprisonné entre deux portes, et l’excuse fournie par cette école, c’est que c’est de cette manière que l’instituteur jugeait bon de le protéger… ce qui était peu convaincant.

Ce n’est pas la première fois qu’une vidéo pareille fasse trembler la toile et la société algérienne, devant des pratiques honteuses, et une fois de plus, la ministre de l’Éducation nationale Nouria Benghebrit qui a déjà sanctionné des enseignants et des administrations et qui a lancé des procédures judiciaires réagit face à ce scandale.

La vidéo d’un élève Autiste humilié enflamme les réseaux sociaux

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close