Erdogan cause un malaise au Wall street

Crise Turquie - USA

La Bourse de New York a terminé sur une note baissière lundi, particulièrement rattrapée en cours de séance agitée par l’effondrement de la livre turque et l’éventuel effet de contagion sur d’autres économies

A titre d’exemple, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 0,50%, à 25.187,70 points. Le Nasdaq a cédé 0,25%, à 7.819,71 points et l’indice S&P 500 a reculé de 0,40%, à 2.821,93 points.

Les trois indices avaient pourtant débuté la journée dans le vert avant d’hésiter sur la direction à suivre sur fond de grandes tensions diplomatiques entre Ankara et Washington.

Rappelons que depuis le début de cette crise entre les deux pays, la livre turque atteint lundi son plus bas niveau de l’histoire face au dollar américain.

Selon les experts, même si la banque centrale turque a rassuré qu’elle prendrait des mesures nécessaires pour une rapide stabilité financière, les conséquences sur la place new-yorkaise est synonyme d’un nouvel accès de nervosité du marché qui va sans doute se stabiliser et reprendre sa montée à de nouveaux niveaux records.

 

 

 

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close