Farouk Ksentini : « Said Bouteflika pourrait être convoqué par la justice »

Actualité- Politique

L’ancien président de la Commission nationale consultative pour la protection et la promotion des droits de l’Homme, Me Farouk Ksentini, s’est exprimé à cœur ouvert que Said Bouteflika n’est pas loin d’être poursuivi par la justice pour dilapidation de deniers publics. Rappporte TSA Arabi, ce dimanche 21 avril 2019.

Au cours de son entretien avec le média, Me Ksentini affirme que « Said Bouteflika pourrait être convoqué par la justice », contrairement à son frère, l’ex-président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui « ne peut pas être convoqué et entendu en raison de son état de santé ».

Selon les déclaration de Me Farouk Ksentini, le conseiller et frère de l’ancien Chef de l’État pourra subir le même sort de l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et l’actuel ministre des Finances,  Mohamed Loukal, convoqués samedi par le Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) pour  » des affaires de dilapidation des deniers publics et de privilèges indus ».

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close