Fuite de « l’empereur de l’immobilier » associé de Kamel El Bouchi à l’étranger

L'affaire se poursuit

Surnommé  » l’empereur de l’immobilier », Djamel Serridj associé de Kamel « El Bouchi » semble avoir pris la fuite juste après l’exposition de l’affaire de cocaïne d’Oran.

Selon Dzair Presse, ce dernier aurait été le parrain de Kamel Chikhi alias « El Bouchi » et celui qui aurait manigancer et planifier toute l’affaire.

Selon la même source, Djamel Serridj aurait quitté le territoire national seul après avoir tout fait pour se retirer et de nier ses relations avec son associé Kamel El Bouchi.

Le fugitif était connu pour son penchant sur les filles mineurs, ses fréquentations quotidiennes des night-club où il dépensait des sommes colossales.

Celui-ci était notamment surnommé par la sphère politique et les hommes d’affaires de « Mefteh » (la clef) en raison de ses relations solides avec des hauts responsables de l’Etat.

Il se faisait appeler notamment « le Dieu du Béton » en Algérie.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close