Gabon- Coup d’État sur le président Ali Bongo avorté

Afrique - Politique

Lundi à 6h30 du matin, des militaires ont investi le siège de la radio et de la télévision gabonaise a Libereville et ont appelé à un soulèvement populaire contre le pouvoir du président Ali Bongo.

« Chers jeunes, il est temps de prendre notre destin en main […] afin de sauver le Gabon du chaos. » a déclaré le lieutenant chargé de prononcer le discours du putsch militaire en dénonçant la vacance du pouvoir. 

Le porte-parole du gouvernement a affirmé que la situation était sous leur contrôle et les quelques militaires qui ont voulu renverser le gouvernement ont été arrêtés et d’autres ont pris la fuite, ajoutant que les forces de sécurité ont été déployées sur l’ensemble de la capitale afin de maintenir l’ordre.

Pour rappel, le président gabonais Ali Bongo a été victime d’un AVC le mois d’octobre dernier et a été hospitalisé à l’étranger et est actuellement en convalescence au Maroc.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close