Hasbellaoui aux résidents : « Le service civile ne sera pas négocié »

Le ministre de la santé réitère la promesse de garder la gratuité des soins

Le ministre de la santé, Hasbellaoui a réitéré la promesse de garder la gratuité des soins en Algérie, en affirmant que le gouvernement ne changera pas d’avis sur ce sujet. Il a ajouté que : « le droit aux soins et à la santé est fondamental pour chaque citoyen ».

La réaction du ministre face à l’invitation des résidents à négocier et a reprendre le débat, en faisant en pas positif vers l’avant avec la reprise des gardes à partir du trois juin prochain, a été jugée par les observateurs comme geste «hostile ». Hasbellaoui a répondu aux résidents avant de prévoir une réunion en affirmant : « le service civile va rester », ce qui supprime l’une des revendications principales des médecins résidents de la table des négociations avant même qu’elles commencent. Toutefois, le ministre a promis d’améliorer les conditions de vie et de travail et de rendre le service civil plus attractif.

La grève des médecins résident dure depuis plus de sept mois et l’une des principales revendications est : L’abrogation du service civil obligatoire. Cette semaine, les résidents ont décidé de reprendre le service minimum après avoir lancé une grève illimité, afin de pouvoir ouvrir une porte de débat avec la tutelle.

 

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close