Interpellation du journaliste Adlène Mellah par la gendarmerie!

Journée nationale de la presse !

24 h après le discours du président Bouteflika sur la liberté de la presse et la protection du journalisme en Algérie, un journaliste a été convoqué par la gendarmerie à cause d’un article publié sur son journal électronique.

Les services de la gendarmerie nationale ont interpellé, lundi après midi, le journaliste Adlène Mellah, directeur du journal électronique arabophone « Dzair Presse », puis l’ont transféré dans leurs locaux de Beb Djdid, à Alger, pour une enquête. Selon le journal Dzair Presse, la convocation survient suite à une plainte déposée par le patron d’El Nahar, Mohamed Mokdem, surnommé Anis Rahmani, à cause d’un article écrit par M. Mellah.

Jusqu’a maintenant, pas de nouvelles du journaliste depuis son entrée aux locaux de la gendarmerie. toutes les tentatives de le joindre au téléphone sont vaines.

L’interpellation de M. Mellah en plein journée de la presse soulève beaucoup de questions, suite au discours du président Bouteflika, affirmant que les journalistes sont protégés par « Dieu, l’état et la loi »..

 

 

Tags
Montre plus

Related Articles

2 thoughts on “Interpellation du journaliste Adlène Mellah par la gendarmerie!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close