La France condamnée pour discrimination envers les femmes musulmanes

Décision de l'ONU dans l'affaire de Fatima Afif

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU a finalement tranché dans l’affaire de Fatima Afif, licenciée il y a 10 ans d’une crèche en France juste parce qu’elle était musulmane et portiat le foulard.

Le comité a donné raison à Afif et condamnée la France pour atteinte aux articles 18 et 26 du pacte international relatif aux droits civils et politiques, autrement dit pour atteinte à la religion et discrimination en raison de la religion et du genre.

La France est obligée de communiquer cette condamnation et de et de proposer une indemnisation à Fatima Afif dans les 180 jours qui suivent.

Cette décision du CDH, prise le 10 août dernier, n’a pas encore été officiellement communiquée, selon l’OBS.

En 2008, Fatima Afif avait été licenciée parce qu’elle avait annoncé son intention de porter le voile à son retour de congé maternité. Ce qu’avait refusé la direction de la crèche Baby Loup de Chanteloup-les-Vignes , en lui opposant la « neutralité philosophique, politique et confessionnelle » inscrite au règlement intérieur de la crèche depuis 1990. L’ex-employée avait été déboutée par les prud’hommes en novembre 2010, puis devant la cour d’appel de Versailles en octobre 2011.

Fatima Afif a saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) en 2013 et son affaire a fini au CDH qui a enfin rendu justice à cette française de confession musulmane.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “La France condamnée pour discrimination envers les femmes musulmanes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close