La présidence fera chuter Bouhadja!

Assemblée Populaire Nationale...

Les récents incidents au parlement rappellent aux esprits l’expérience de l’ex-président de l’assemblée populaire nationale, Karim Younes, ce qui pousse certains médias à évoquer la fin de Said Bouhadja à la tête de l’organisme législateur.

Karim Younes était le président de l’assemblée populaire nationale durant la présidentielle de 2004, pour le mandat 2002-2007, il s’était rangé aux côtés d’Ali Benflis, le concurrent du président de la République Abdelaziz Bouteflika, selon le journal électronique Dzairpress, qui affirme que le p. APN de l’époque avait entraîné le parlement au cœur de la course présidentielle, pensant que son mandat ne risquait pas d’être écourté.

Pourtant, une réunion extraordinaire, les députés partisans du pouvoir et avec le soutien de la présidence, avaient retiré la confiance eut P. APN 3 ans avant la fin de son mandat.

Le média affirme que le scénario risque de se répéter, comme au temps ou Saidani a été élu à la place de Karim Younes… Said Bouhadja ne serait donc pas à l’abri.

Le geste de Bouhadja aurait été considéré comme hostile et comme grave erreur par la présidence, puisque ce dernier a limogé le secrétaire général de l’assemblée nationale populaire et lui a défendu l’accès à l’immeuble qui abrite le parlement sans consulter la présidence.

Les députés de la région d’Ouled Atia à Skikda auraient reçu le feu vert pour commencer le retrait de confiance à Said Bouhadja, tandis que le secrétaire général du FLN se réunit aujourd’hui avec ses députés au sein du parlement dans le but de retirer la confiance du président de l’assemblée, selon la source.

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “La présidence fera chuter Bouhadja!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close