La suède considère la « dot » comme du commerce d’humains

Une nouvelle loi

Le suède a adopté une nouvelle loi qui considère la « dot », qu’offrent les musulmans à la mariée pour demander sa main et finaliser la procédure du mariage, comme « vente d’humains ».

Désormais, les musulmans qui vivent en suède risqué 4 ans de prison et 10 000 couronnes d’amende s’ils offrent la dot à leurs futures épouses.

Cette somme d’argent, qui parfois est symbolique et parfois s’élève à des millions de dinars, et qui est fondamentale pour effectuer une demande de mariage chez les musulmans, est désormais criminalisée dans ce pays d’Europe.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close