Programmes télé : « violents et manquent de créativité ! »

Djamel Kaouane déplore la médiocrité

Le ministre de la communication, Djamlel Kaouane n’est pas très content des programmes télévisés diffusés durant le mois de ramadan.

Il déplore le fait que certaines productions sont caractérisées par la violence et le manque de créativité. Soit deux éléments essentiels qui nuisent à la qualité et à la réputation des chaînes qui les diffusent.

Selon lui, ce genre de comportement ne reflètent en rien le comportement de la société algérienne.

Dans un autre volet, il fait savoir que la publicité est abondante, ce qui a attiré son attention d’ailleurs !

Comme quoi, les moyens déboursés sont colossaux pour une « production » qui ne paie pas de mine !

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close