« Laboratoire présidentiel » et de nouveaux détails sur la rencontre de Makri avec Said Bouteflika !

Politique

Abderrezak Makri a dévoilé de nouveaux détails sur sa rencontre avec le frère et conseiller du président de la république Abdelaziz Bouteflika, dans la résidence présidentielle à Zeralda.

Le président du MSP a déclaré que l’initiative politique de son parti a été reçue un accueil positif au  niveau de la présidence, notamment, le point concernant le « report des présidentielles », dans le cadre de l’initiative de l’entente nationale.

Makri a exposé un document de huit pages lors de la réunion avec le conseil de son parti, pour expliquer le contenu de sa réunion avec le frère et conseillé du président de la république, dans un moment crucial, à la veille des présidentielles.

Le président du MSP a évoqué ce qu’il a qualifié de « angoisses du conseillé » au sujet de la succession du président de la république et du paysage politique en général. Le conseillé estime, selon Makri, que « c’est difficile de réaliser l’entente entre ceux qui veulent succéder au président et la conception du laboratoire présidentiel, afin de sortir de la crise », en modifiant la constitution, afin de prolonger le mandat présidentiel de 5 ans à 7 ans, au lieu d’aller aux présidentielles.

Pour Makri, cette rencontre lui aurait permit d’avoir une vision de près les « planifications du pouvoir », afin d’éviter le « problème » politique et constitutionnel, dans le cas ou les présidentielles sont reportées avec un référendum ou avec un décret présidentiel, entre les deux session parlementaires, le 27 avril prochain.

Makri s’est plaint du « harcèlement médiatique d’anciens services de renseignements », selon ce qu’a écrit El Khabar aujourd’hui, le qualifiant de tentative de briser l’initiative de l’entente nationale.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close