Lakhdar Brahimi estime que le départ du régime n’est pas à la faveur de l’Algérie

Actualité - Politique

L’ancien diplomate algérien, Lakhdar Brahimi, s’est exprimé aujourd’hui soir, à propos de la situation sociopolitique turbulente que traverse le pays dernièrement, en marge d’un interview accordé à la télévision publique.

Les revendications soulevées par le peuple dernièrement, ont été considérés par ledit ancien diplomate comme étant « légitimes et justifiées », or il s’est opposé à la revendication du « départ immédiat du régime », soulignant que « le diable est dans les détails », appelant, toutefois, à l’ouverture du dialogue pour parvenir à « un large consensus » sur le futur président de l’Algérie.

Exprimant des appréhensions quant à des risques « potentiels » de dérapage, Lakhdar Brahimi, a estimé que « les manifestions permettent d’attirer l’attention mais ne règlent pas les problèmes ». Le diplomate de 85 ans a aussi mis en garde contre « l’arrêt des fonctionnements de l’Etat » , en citant le cas de l’Irak, après la chute du régime de saddam.

Tags
Montre plus

Related Articles

2 thoughts on “Lakhdar Brahimi estime que le départ du régime n’est pas à la faveur de l’Algérie”

  1. Quel deshonneur ! a la fin de ta vie ……. C’est un vrai chatiment ! faire apparaitre , un vieil homme , a la reputation usurpée , entretenue et surfaite , sous sa vrai nature ! celle d’un larbin ! HONTE A TOI , le privilege de l’age n’est plus en odeur de sainteté dans les manifestations dans les villes algeriennes ; le jeune peuple souverain n’a aucune raison d’avoir du respect pour ses vieux dirigeants INDIGNES !

Répondre à Bamar Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close