L’Algérie élue à la vice-présidence du parlement panafricain

6e session du parlement panafricain

 

L’Algérie a été élue, jeudi, au poste de vice-président du parlement panafricain (PAP) du groupe des pays d’Afrique du Nord composé de l’Algérie, l’Egypte, la Tunisie, la Libye, le Sahara occidental, la Mauritanie et le Maroc.

La consécration a eu lieu  lors de la 6e session de la quatrième législature du parlement panafricain tenue à Midrand (Afrique du Sud) avec la participation de 55 pays africains, a indiqué vendredi un communiqué de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Le député Djamel Bouras qui a été désigné député du groupe des pays d’Afrique du Nord à l’instance exécutive du parlement panafricain a obtenu lors de cette élection 97 voix, indique-t-on de même source. Le parlement algérien a pris part aux travaux du congrès avec une délégation des deux chambres. Le Camerounais Roger Nkodo Dang a été réélu, président de ce  parlement panafricain.

A rappeler que le Maroc a marqué, lors de cette sixième session du PAP, son entrée officielle au sein cet organe stratégique de l’UA.

Cinq députés marocains, représentant différentes formations, ont pris leurs sièges au sein du PAP après une cérémonie de prestation du serment lundi dernier.

Cette institution a été créé en vertu de l’article 5 de l’Acte constitutif de l’UA et installé officiellement dans ses fonctions le 18 mars 2004. Il est régi par un protocole au Traité instituant la Communauté économique africaine qui édicte les règles et principes de son fonctionnement.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close