l’Algérie n’est pas encore en mesure de couvrir les besoins de la population en matière de CHU

Santé

Le secteur de la santé, annonce de bonnes perspectives. Son premier responsable, Mokhtar Hasbellaoui, optimise quant à la réalisation d’un CHU dans la wilaya de Batna. S’y ajoute aussi, la réception d’une centaine d’ambulances destinées aux régions isolées.

Le ministre de la santé de la population et de la réforme hospitalière, annonce également l’existence d’un plan pour la réalisation d’unités de traitement du cancer au niveau des pôles hospitaliers, en parallèle, a-t-il ajouté, de l’élaboration par ses services, d’un décret exécutif portant autonomie des entreprises hospitalières, et ce, aux plans budgétaire et de la gestion.

Seulement, Mokhtar Hasbellaoui, n’écarte pas le fait que l’Algérie devra attendre quelques années pour couvrir les besoins de toute la population en matière de CHU, en raison de l’insuffisance des ressources humaines.

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “l’Algérie n’est pas encore en mesure de couvrir les besoins de la population en matière de CHU”

  1. Par sa politique et celle de ses prédécesseurs, les ressources humaines donc les compétences se sont barrées à l’étranger.

    Et pendant ce temps et en attendant encore quelques dizaines d’autres années, pour satisfaire les besoins basiques des algériens, fakhamatouhoum a décrété que le pays en cette matière, sera sous la coupe de l’ancien colon.

    Bien évidemment, il ne fait qu’officialiser le fait que tous les apparatchiks du régime se soignent chez leur maman sans aucune demande de prise en charge de la CNAS qui est elle, une barrière infranchissable aux demandes de soins à l’étranger que ce prétendu professeur supervise par son domaine d’incompétence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close