L’Algérie perd six places en Afrique et 14 dans le monde dans le classement de la vitesse de téléchargement de données Internet

Connexion

A l’ère du e-leraning, e-banking, e-booking, e-shopping … au moment où tout se fait par internet ou presque, aucun pays développé ne peut se permettre une panne d’internet, et pourtant l’Algérie est non seulement à la traine, mais elle figure dans les derniers rangs en matière de qualité du service internet, selon plusieurs rapports établis dans ce domaine.

Malgré les efforts d’Algérie Télécom, et du ministère de tutelle, malgré l’avènement de la 3G et de la 4G, le débit est souvent faible, oscillant de moyen à très lent, alors que d’importantes interruptions récurrentes surviennent à tout moment, et l’accès est souvent perturbé, ce qui agace fortement les utilisateurs et se répercute inéluctablement sur la productivité et la qualité du travail.

Pourtant des rapports indiquent que seulement 18.9% de la population algérienne a accès à la connexion Internet, dans un pays de 40 millions d’habitants.

En plus des coupures qui surviennent de temps en temps, pour cause de rupture du câble internet sous-marin, et des coupures volontaires pour « travaux », la connexion est souvent lente pour des raisons inconnues.

Même dans les administrations, les coupures sont légions, et quand la connexion est établie, avec un débit lent de 2.2Mbit/s, le retard se fait tout de suite ressentir et de manière significative, puisque des queues interminables se forment à cause du sempiternel « le système est en panne. »

Le classement 2017 avance que l’Algérie a perdu 6 places en Afrique et 14 dans le monde dans le classement de la vitesse de téléchargement de données Internet. Soit une mauvaises notes à la qualité du débit internet que fournissent les opérateurs algériens. Cette fois-ci, l’évaluation vient du rapport 2018 sur la vitesse de téléchargement que réalise La Worldwide Broadband Speed League.
Selon ce document l’Algérie arrive à la 175è position au monde et à la 31è en Afrique avec une moyenne de vitesse de téléchargement de 1,25 Mbps. Ce classement place l’Algérie dans la catégorie des pays où il est difficile de télécharger des fichiers ou des vidéos sur Internet.
Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close