L’Algérie réfute catégoriquement les accusations du conseil des droits de l’homme!

Le gouvernement Algérien, à travers un communiqué publié par le Ministères des affaires étrangères, réfute « globalement et dans le détail » les assertions émises par le rapporteur spécial du conseil des droit de l’homme,en ce qui s’agit de maltraitance envers les migrants.

Le ministère des affaires étrangères s’est dit « étonné », à travers communiqué du MAE, publié par l’AFP,  après la lecture du rapport rendu par Mr.Felipe Gonzalez Morales, rapporteur du conseil des droit de l’homme. Ce dernier rappelons-le avait dressé un tableau noir sur la politique migratoire de l’Algérie, après son enquête au Niger.

« Le gouvernement algérien rejette globalement et dans le détail les assertions de ce dernier qui non seulement outrepasse les limites de son mandat mais prend pour vérités, les allégations des personnes reconduites à la frontière pour séjour illégal », mentionne le communiqué.

Le gouvernement compte demander des explications auprès l’Organisation internationale pour les migrations, et affirme que sa politique migratoire cadre avec les lois de la république et qu’elle est conforme aux dispositions et conventions internationales ratifiés, et qu’il n’y a jamais eu de dépassements.

 

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close