Le Conseil Constitutionnel sort de son silence

Crise parlementaire

Le Conseil Constitutionnel est sorti de son silence au sujet de la crise qu’a vécu dernière la chambre basse au parlement et qui a pris fin en écartant Said Bouhedja remplacé par Mouad Bouchareb, nouveau président de l’APN.

Le président du conseil constitutionnel, Mourad Medelci, a éclairé en réponse à une question relative aux derniers événements ayant caractérisé l’assemblée populaire nationale : « Le Conseil Constitutionnel ne peut pas intervenir dans un quelconque motif hors des prérogatives tracées par la constitution ».

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close