Le groupe industriel El Hadjar, licenciements à la pelle

lutte sociale :

L’administration du groupe industriel El Hajdar a décidé de trancher en rendant justice aux ouvriers, et mettant fin au conflit en virant les bureaucrates.

L’arbitraire et l’amateurisme sont à l’origine de beaucoup de problèmes dans les entreprises algériennes, et El Hadjar, le géant industriel n’échappe pas à la règle.

Trois cadres ont été licenciés, le directeur des ressources humaines K.Allat, le directeur de la sécurité A. Ben Amara, et le président du département du contrôle de qualité, G. Kemouni.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close