Le ministère du commerce invite les représentants des filières à des rencontres

L’entrée en application du (DAPS)

L’entrée en application du droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS), institué par la loi de finances complémentaire 2018, à partir du mois de septembre prochain, fait bougée le département du commerce.

Des rencontres sont programmées avec les représentants de différentes filières pour s’enquérir de leurs propositions et attentes.

Après la rencontres des représentants des filières agroalimentaire, plastique, céramique et aluminium, c’est autour des filières de l’électroménager, le papier et carton, ainsi que celle de la tomate industrielle, de faire le point. Elles doivent préparer la liste des produits qui seront soumis au DAPS avec la fourchette de taux qui seront proposés par les opérateurs.

Après quoi, la commission spécialisée va proposer des taux de 30% à 200%, selon la couverture et le besoin du marché.

Seulement, il est à noter que plusieurs opérateurs ont réagi contre ce nouveau dispositif réglementaire.

Très rassurant, le premier responsable du secteur du commerce, a proposé l’approche par filières dans la mesure où ces dernières regroupent, à la fois, les producteurs et les utilisateurs.

Ce qui permettrait d’ailleurs, une détection rapide des produits inexistants sur le marché national.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close