Le silence de Tayeb Louh

Les juristes appellent à la réforme du code pénal

Les juristes algériens appellent à l’instauration d’une loi répressive contre les actes d’infanticides qui ne cessent de prendre de l’ampleur en Algérie ces dernières années. Ils saisissent le ministre de la justice, garde des sceaux, M. Tayeb Louh, pour l’introduction des textes de lois qui bannissent un tel comportement qui ne correspond pas à la société. Cette requête est survenue après ce qui s’était passé dernièrement à Sétif où, un père a brûlé son enfant. Pour eux, aucune loi qui réprime l’infanticide ne figure dans le code pénal. Ces derniers demandent au ministre l’introduction d’une réforme. La requête en question ne semble avoir jusque là aucun répondant. Le silence de Tayeb Louh reflète apparemment son approbation à l’exclusion de l’infanticide du code pénal.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close