L’égalité dans l’héritage : Le RCD brise le tabou

Colloque féministe :

Le parti politique RCD qui a ouvert le débat sur l’égalité dans l’héritage entre hommes et femmes, lors du colloque international sous le thème «Femmes progressistes en lutte pour l’égalité», qui s’est tenu hier à Zéralda réunissant ainsi plus de 400 femmes venues débattre de la situation de la femme et de ses droits.

Une revendication qui devient de plus en plus proche de la société algérienne, après son adoption en Tunisie et l’ouverture d’un débat sérieux au Maroc, le RCD ouvre finalement le débat en Algérie.

Les conservateurs et les islamistes ont rapidement et violemment réagit en condamnant les déclarations et la position du RCD et des participants au colloque, qui demandent une égalité totale entre les femmes et les hommes algériens.

Des imams ont estimé qu’il s’agit d’une violation de la charia, cependant, la constitution algérienne qui s’inspire un peu de la religion islamique reste une législation basée sur le bon sens et les lois internationales qui garantissent la justice et l’égalité aux citoyens algériens de toute race et de toute religion.

Pour le président du RCD, Me Mohcine Belabbas, présent à cette rencontre, il faut «poursuivre, aussi bien par les femmes que par tous les militants de la démocratie, le combat des fondateurs d’une revendication citoyenne en faveur d’une véritable égalité en droits».

La femme algérienne a beaucoup perdu depuis 1984, puisque la loi algérienne et le code de la famille l’ont condamné au statut de citoyen de second degré et les a assujetti aux hommes, avec l’institutionnalisation du tutorat.

Le combat féministe algérien avance à petits pas, puisque ce n’est qu’en 2015 que les violences faites aux femmes ont été reconnues comme crime basé sur la discrimination sexiste dans la loi algérienne.

La femme algérienne se bat pour l’égalité et pour la réappropriation de l’espace public, et le RCD a fini par prendre position publiquement dans une question très sensible dans la société algérienne.

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “L’égalité dans l’héritage : Le RCD brise le tabou”

  1. ne phagocytez pas tamazight avec votre foutu féminisme anti islam, je suis amazigh musulman !! Laissez les amazigh avec leur gonneurs bande de dechets que vous êtes, vous nous salissez !! je ne suis pas islamiste ni autre même si vous reveriez que je le sois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close