Les algériens n’ont pas le droit d’asile en Allemagne

4000 risquent la déportation !

La chancelière allemande Angela Merkel a évoqué hier le sujet des migrants clandestins algériens en Allemagne, en soulignant que l’Algérie est un pays sécurisé et que les demandes d’asile seront systématiquement rejetées de ce fait. Elle avait précisé que les migrants irakiens et syriens sont reçus par son pays à cause de l’instabilité sur le plan sécuritaire dans leur pays.

Le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia a exprimé son accord pour recevoir les 3700 Algériens identifiés en Allemagne en situation illégale.

Cependant, il avait refusé de consacrer des avions Air Algérie pour les déportations.La compagnie aérienne assure 6 vols par semaine, et le Premier ministre a affirmé que seuls le nombre légal, qui est 5 passagers par vol seront déportés à bord des avions algériens.

Il avait également précisé que si l’Allemagne tient à les déporter rapidement, elle devra investir sa compagnie aérienne qui assure 11 vols par semaine et la convaincre de prendre en charge les déportations.

Toutefois, Ouyahia a également exigé que l’Allemagne suive le protocole admis, et envoie les dossiers des déportés à la justice algérienne.

La chancelière allemande, Angéla Merkel est revenue sur le droit d’asile qui donne le caractère humanitaire à son pays, en affirmant qu’il est assuré seulement pour les pays qui souffrent de guerres et de climats instables, à l’instar de l’Irak et de la Syrie.

Plusieurs catégories d’algériens souffrent de diverses formes de répressions, sur le plan politique et religieux, mais l’Allemagne qui vient décréter l’Algérie comme pays sécurité, rejette le droit d’asile pour tous les algériens, peu importent leurs tendances sexuelles, leurs religions ou leurs combats politiques.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close