Les quatre premiers jours de Ramadan : les algériens ont retiré 15 milles milliards

Algérie poste promet qu’il n’y aura pas de rupture

La somme d’argent liquide retirée des bureaux de poste par les algériens pendant les quatre premiers jours de ramadan seulement a atteint les 15 milliards de centimes, un chiffre énorme qui risque de causer des ruptures dans les bureaux de poste si bien réputés pour le manque de liquide et les dysfonctionnements quotidiens dans les réseaux.

Le directeur général d’Algérie poste, Abd Elkarim Dehmani a promis que cette année il n’y aura pas de rupture dans les liquidités et que les gens qui vont se rendre aux bureaux de poste pour retirer de l’argent, y trouveront toujours, en affirmant que 35 milles et 800 milliards de centimes ont été préparés en cash spécialement pour le mois de ramadan 2018.

Des sources à l’intérieur de Algérie poste affirment qu’en l’espace de quatre jours les algériens ont retirés environs 15 milliards de centimes, en ajoutant que la période tombe pile avec les versements de salaire des retraités qui comptent la majorité des affiliés à la poste et d’autres salariés. La source a assurée que le chiffre atteint est du essentiellement au mois de ramadan, mais il est également du aux versement de salaire des retraités, des salariés de l’ANP et des services de sécurité.

Le directeur d’Algérie poste a annoncé que l’année passé plus de 290 milliards ont été retirés des bureaux de poste, et cette année 358 milliards doivent être retirés selon leurs calculs, en ajoutant que les dix derniers jours du mois sacré les bureaux de poste seront ouverts la nuit également afin de répondre à la demande et aux besoins des citoyens.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close