Les USA menacent Erdogan

La Turquie tourne le dos a l’occident et se rallie au camp russe

Les Etats-Unis ont appelé Ankara à prendre en considération les risques liés à sa collaboration avec Moscou au sujet de la Syrie, dans une déclaration du secrétaire d’Etat adjoint américain chargé de l’Europe et de l’Eurasie. L’union entre la Turquie et les USA est conforme aux intérêts nationaux américains, précise la déclaration.

« Ankara ne doit pas oublier les risques que recèlent les concessions stratégiques à Moscou dans la réalisation d’objectifs tactiques en Syrie », a-t-il indiqué pendant les auditions consacrées à la politique des États-Unis au Proche-Orient.

Erdogan a précédemment salué l’opération des pays occidentaux en Syrie, et l’a qualifiée de juste et de justifiée. Les experts jugent que cette rhétorique vise à protéger les intérêts de la Turquie dans le nord de la Syrie, selon le site de la chaine RT. Le pays est aussi en négociations avec les Etats-Unis au sujet d’achats de nouvelles armes à la pointe de la technologie.

Toutefois, en avril dernier, le président Turc, Le président iranien et le président russe ont tenu une réunion tripartite pour évoquer entre autres le dossier syrien, en concluant que le dossier syrien n’avait pas pour solution l’action militaire.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close