Ligue du football professionnel : Ces sanctions qui font plutôt rire

Les frais des dégâts d'un bus doivent être remboursés

Ce n’est pas une blague. Ce n’est pas aussi un canular. La commission de discipline de la Ligue de  football professionnel (CD/LFP), réunie, hier, lundi, a décidé de sommer l’AS Aïn M’lila de rembourser tous les frais des dégâts matériels qui ont été occasionnés par ses supporteurs au bus du CA Bordi Bou Arréridj, à l’occasion de la 29e  journée de Ligue 2 Mobilis, disputée début mai courant.

C’était un match décisif pour l’accession, qui s’était déroulé dans une ambiance électrique à cause de ce gros enjeu, à tel point que l’entraîneur du CABBA, Liamine Boughrara, qui est un natif d’Aïn M’lila, a préféré présenter sa démission la veille de cette rencontre, que de faire face aux sérieuses  menaces, qui ont été proférées contre lui et sa famille. Le match a été finalement remporté par l’AS Aïn M’lila (2-0) assurant dès lors son accession en Ligue 1 Mobilis, alors que le CABBA a attendu la journée suivante pour assurer la sienne, au détriment de la JSM Béjaïa. Le premier billet d’accession avait été décroché par le MO Bejaia.

Outre cette obligation de rembourser au CABBA tous les frais des dégâts matériels qui ont été occasionnés à son bus, la commission de discipline a  décidé d’infliger une amende de 150.000 DA à l’AS Aïn M’lila. Avec cette décision, la LFP réduit les sanctions à de simples remboursements. Au lieu de faire appliquer la loi et exiger du fair-play, la LFP préfère faire rire.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close