Louh dénonce les appels au militarisme au nom de la démocratie

Il menace de représailles :

Le ministre de la justice a annoncé, lors de la nomination  du nouveau secrétaire général du conseil judiciaire de Tipaza, que l’Algérie a fait du chemin et qu’il est inacceptable d’appeler au nom de la démocratie à la replonger dans le même problème.

Le message était adressé à l’opposition, à leur tete Mokri, qui ont appelé l’armée à assurer une transition démocratique pacifique.

Tayeb Louh a affirmé que la démocratie est un droit garanti par la constitution, et que toute tentative de renvoi de l’Algérie aux années de violence et de sang est inacceptable.

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “Louh dénonce les appels au militarisme au nom de la démocratie”

  1. Non , Louh ne dénonce pas » le militarisme au nom de la démocratie « . Il ne veut pas que l’armée s’implique officiellement pour faire de l’ombre au clan présidentiel . Ce qu’il veut c’est un soutien massif , inconditionnel et non déclaré de l’armée au président Bouteflika , comme toujours , depuis le premier mandat en 1999 à nos jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close