L’université de Laghouat vit un conflit à cause d’une « publication Facebook »

Actualité - Société

L’université Mohamed El Cherif Messaadia à connue une longue période de grève des enseignants dénonçant les violations ainsi que leurs droits bafoués, et ce qui a exacerbé la situation c’est une publication partagée sur le réseau social Facebook par le recteur de l’université, décrivant ses revendications comme étant un manque de pudeur.

L’université de Mohamed El Cherif Messaadia est toujours dans état de détresse, malgré les tentatives infructueuses pour ouvrir des voies de dialogue avec les responsables de l’université par intention de réconciliation entre les parties touchées par ce conflits. Après les vigiles répétées condamnant les violations décrites par les professeurs comme graves et une violation flagrante de leurs droits, la section syndicale des professeurs d’université a appelé le ministère de tutelle à intervenir en urgence et à envoyer une commission d’enquête de haut niveau afin de s’informer de la situation désastreuse des professeurs et des conditions dans lesquelles ils travaillent. Ce qui a susciter une vague d’indignation selon les déclaration du syndicat, s’agit d’une publication facebook dudit recteur accusant certains professeurs de le contester, décrivant leurs revendications comme étant un manque de pudeur.

Cependant, selon des sources médiatiques, le recteur de l’université a rejeté toutes ses accusations, et que son niveau ainsi que son statut ne lui permettent pas d’entrer dans de tels conflits sur les réseaux sociaux, et dans ce contexte, il a déclaré que son compte a été piraté et qu’il n’était pas responsable d’aucune publication portant préjudice aux professeurs.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close