Mihoubi : « Non je n’ai pas offert 400 millions à Fella, mais 4 milliards »

Aucun chanteur étranger dans les festivals cet été

Le ministre de la culture, Azzdine Mihoubi s’est exprimé à propos de la polémique qui s’est déclenché suite à un cadeau d’un montant de quatre millions de dinars qu’il aurait offert à la chanteuse algérienne Fella Ababsa. Lors d’une émission télévisée sur une chaîne algérienne privée, Mihoubi est revenu sur ce qu’il a qualifié d’accusations sans fondements, et a ajouté, pourquoi pas quatre milliards pendants que vous-y-êtes ?

Le ministre est revenu sur la situation de la chanteuse algérienne qui s’est retrouvée marginalisée depuis longtemps, pour confier au journaliste qu’il l’avait contacté lui-même pour la convaincre de revenir sur sa décision de démission en assurant que ce sera une grande perte pour la musique algérienne. La polémique justement s’est déclenché suite à cette prise de contact, puisque des sources affirmaient aux médias que c’était la somme avec laquelle le ministre a pu réconcilier la diva algérienne avec la scène qu’elle comptait quitter.

La rupture avec l’occident ne se fait pas uniquement sur le plan d’investissement et d’importation, puisque même les chanteurs orientaux, occidentaux, et étrangers tout simplement seront tous absents des festivales de musique algérienne à l’instar de Timgad qui accueillait un grand nombre de musiciens de renommée, en effet, le ministre a affirmé que seuls les algériens seront les bienvenus cette année.

Mihoubi qui était depuis longtemps au centre d’une polémique, ou beaucoup de chanteurs algériens l’ont accusé de favoriser les orientaux au détriment des algériens et de leurs proposer les grandes sommes contre des miettes pour les chanteurs locaux, assure que tout l’argent des festival ira au compte des algériens.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close