Ministère de l’intérieur : L’aumône des algériens finance les criminels et les terroristes

Monde- Société

Le ministère de l’intérieur a appelé les Algériens à cesser leurs dons aux enfants et aux familles subsahariennes, puisque cet argent sert à financer des réseaux criminels dans le Sahara occidental. La tutelle affirme détenir des preuves, et précise que l’argent que des bienfaiteurs algériens donnent aux migrants clandestins financés des trafiquants d’armes, de drogue, des terroristes et même des « marchands d’hommes » en Afrique.

Le directeur chargé de l’émigration auprès du ministère de l’intérieur, Hassan Kassimi a annoncé qu’un réseau criminel utilise 38 enfants subsahariens à Alger, pour récolter de l’argent au profit de trafiquants. Il a appelé les Algériens à cesser de donner « l’aumône » aux enfants subsahariens.

La source informe également que le ministre de l’Intérieur a ordonné de poursuivre les réseaux qui pratiquent le commerce d’hommes, utilisant des enfants âgés de moins de 10 ans.

Le gouvernement est également prêt à fournir la protection nécessaire pour ces enfants, affirme la source, qui ajoute que les 38 enfants subsahariens se trouvent actuellement dans un camping à Zeralda.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close